Nombre total de pages vues

Les Bardenas Reales en Navarre

Le désert des Bardenas Reales (le terme Reales rappelle que cette propriété fut une propriété royale de Navarre), vaste dépression aride de 42.500 hectares. Les trois-quarts de son territoire sont situés en Navarre, le quart restant en Aragon.

La vie pastorale est très ancienne dans les Bardenas. Elle remonte à plus d'un millier d'années. En effet, il est nécessaire de revenir jusqu'à la reconquête chrétienne de l'Espagne pour comprendre la présence des bergers sur ces terres inhospitalières.
A cette époque, les habitants des vallées pyrénéennes de Roncal et du Salazar, associés à ceux de la Ribera Tudelane, vinrent renforcer les troupes du roi Don Sancho pour participer à la reconquête des sierras extérieures et en particulier de Tudela, importante fortification musulmane située sur la ligne frontière de la vallée de l'Ebre.
En remerciements de l'aide accordée, ils reçurent en 882 une série de privilèges sur les territoires des Bardenas : droit de pacage pour leurs troupeaux, droit de couper du bois.

Les premières traces d'exploitation forestière de la région datent du XIe siècle, l'exploitation prend fin au XIXe siècle après une déforestation sauvage et incontrôlée.
La vigueur de l'érosion que l'on peut observer aujourd'hui dans le désert des Bardenas est due en grande partie à l'homme, au climat et a l'érosion.

Au XIIe siècle l'expression populaire "aller à la Bardena" signifiait fuir la justice. En 1204, une confrérie de villages navarrais et aragonais est créée pour chasser les brigands.
Le plus célèbre est Sancho Rota ou Sanchicorrota, autoproclamé "Roi des Bardenas".
C'est près du Rallon que le brigand se suicida afin d'éviter la justice.

Renseignements pour visite des Bardenas : http://www.bardenasreales.es



cliquer pour agrandir

photo Bruno Barral - cliquer pour agrandir

photo JC Benoist - cliquer pour agrandir

photo Diego Delsos - cliquer pour agrandir

photo Diego Delsos - cliquer pour agrandir

photo Diego Delsos - cliquer pour agrandir

photo JC Benoist - cliquer pour agrandir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire