Nombre total de pages vues

L'échouage du Maroon à Anglet

Il y a tout juste 105 ans le 17 décembre 1910, le Maroon, un imposant vapeur anglais affrété pour le transport du charbon, tente de sortir du port de Bayonne.
Une imprudence du capitaine, peut-être ? Il néglige de terribles vents balayant un océan en furie. 
Vite malmené, il est rapidement en perdition. Il n'évite que de justesse la collision avec les rochers du cap Saint-Martin.
Malgré les efforts désespérés de l'équipage pour rétablir la situation, les flots démontés le rejettent violemment contre la côte où il s'échoue avec grand fracas devant l'établissement de bains de la Chambre d'Amour (actuelle plage du VVF).

Souffrant de nombreuses contusions et blessures légères, l'équipage de dix huit hommes réussit à être majoritairement sauvé. On déplore cependant la mort par noyade de l'un des marins anglais.


*A voir également sur ce blog : L'embouchure de l'Adour - Les naufrages à Biarritz
Le naufrage du Padosa à Biarritz - Les tempêtes à Biarritz au début du XXe siècle

Bibliographie : Autrefois Anglet de Philippe Salquain



cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire