Nombre total de pages vues

La maison Dagourette à Bayonne

Au XVIe siècle, le nom de Dagourette est portée par une famille de négociants dans le commerce maritime du port de Bayonne.

La première mention attestée de la maison Dagourette remonte au début du XVIIe siècle : Monseigneur François Fouquet Evêque de Bayonne de 1638 à 1642, y installa un couvent de visitandines. Les soeurs occupent la maison de 1640 à 1680.
A la fin du XVIIe siècle, la maison Dagourette est une maison de maitre avec trois entrepôts mitoyens. L'ensemble devient un hôpital civil sous le nom de Saint-Nicolas puis de Saint-Léon. Après 1867, Dagourette est la propriété de l'administration des hospices, qui divise l'édifice en plusieurs espaces de location dont les revenus sont attribués à des établissements de charité.

Le 6 mai 1922 le Conseil Municipal charge la société des Sciences, Lettres, Arts et Etudes Régionales de Bayonne, de créer, organiser et adminisrer le Musée Basque et de la Tradition Bayonnaise à la maison Dagourette.

Après le rachat de la maison par la ville et quelques travaux, le Musée Basque ouvre en 1924. 



cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

de nos jours - cliquer sur l'image pour l'agrandir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire