Nombre total de pages vues

L'espadrille de Mauléon

cliquer sur l'image pour l'agrandir
Mauléon en 1900, des siècles durant, le paysan basque ne se chaussa que d'espadrille. 
Au XIXe siècle, les artisans sandaliers sont nombreux. Ils travaillent le plus souvent à la maison, entre les tâches agricoles ou ménagères.
Jute, coton, caoutchouc venus des colonies vont remplacer peu à peu le lin et le chanvre naguère trouvés sur place. 

Source : La vie d'autrefois en Pays basque de Marie-France Chauvirey

1 commentaire: