Nombre total de pages vues

Le casino de St Jean de Luz


A l’image d’un paquebot posé sur le sable de la grande plage de St Jean de Luz, le bâtiment à l'architecture "Art-Déco" abritait à l'origine le casino "la Pergola", un hôtel, des boutiques et un cinéma.
A la fin de la première guerre mondiale, William Marcel (Né à Bordeaux en 1879, William Marcel fréquente l’école des Beaux-Arts de la ville avant de poursuivre sa formation d’architecte à l’atelier Scellier de Gisors à Paris. Cet architecte est reconnu en son temps comme étant l’un des meilleurs exerçant sur la côte basque. Après ses études, il s’installe à Bayonne où il collabore avec François-Joseph Cazalis pour la conception du Carlton (1910) de Biarritz. En 1927, il étudie les plans de la"Maison basque" qui devient son premier grand chantier), architecte de renom, se voit alors confier l’étude d’un hôtel-casino à édifier sur la terrasse de l’ancien établissement de bains. Son projet est  un monumental complexe d’inspiration régionaliste. 

En cours de réalisation, il fut stoppé et William Marcel dessaisi au profit de Robert Mallet-Stevens (Paris 24 mars 1886 - 8 février 1945)  en 1927. 
Influencé par le mouvement cubiste, la ligne droite, la lumière et le béton armé sont privilégiés. Le complexe « La Pergola » ouvre ses portes en 1928.
Dans les années 50, de nombreuses transformations et surélévations défigurent la construction, le jardin transformé en golf miniature cède la place à un hôtel dans les années 80.


cliquer sur l'image pour l'agrandir
cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir

cliquer sur l'image pour l'agrandir - la Pergola de nos jours


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire