Nombre total de pages vues

La pegarra

Qui chante en allant à la fontaine et pleure en revenant à la maison ? demande une vieille énigme basque - La cruche ! (Ithurriratekoan khantaz eta nigarrez ? - Pegarra).

Jusqu'à la moitié du XXe siècle l'eau courante n'était pas installée dans les maisons de certains coins du Pays basque, et la seule source d'eau chaude provenait d'un seau accroché à longueur de journée au dessus de l'âtre.

Le portage sur la tête des femmes était généralisé jusqu'au début du XXe siècle, que ce soit pour l'eau de la fontaine ou des sources, ou le transport du linge au lavoir, ou encore pour porter des denrées alimentaires dans de lourds paniers.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire