Nombre total de pages vues

Le château fort et le château d'Andurain de Maytie à Mauléon


Au XIIème siècle, le quatrième vicomte de Soule, Gassion, voulut resserrer les liens avec la Navarre toute proche. Il se mit au service d’Alphonse le Batailleur, roi de Navarre et d’Aragon.
Il existait une enceinte protohistorique dominant largement la vallée traversée par le Saison. Cette position stratégique idéale fit que l’on y érigea une première bâtisse en bois. Alphonse la fortifia et la transforma en une forteresse redoutable, en Guyenne, « à la tête de la Soule ». La présence du château donna naissance à un bourg castral, la Haute Ville actuelle de Mauléon.
Cependant, cette position géographique privilégiée, ne le mit pas à l’abri de multiples conflits au cours des siècles. En effet, il subira de plein fouet, d’abord la domination anglaise, puis la reconquête par Gaston de Foix au cours de laquelle il sera saccagé et incendié (XVème siècle). Le château souffrit des guerres de religion au XVIème siècle et Louis XIII lui donna le coup de grâce en exigeant son démantèlement (1642).
Partiellement reconstruit en 1648, son rôle fut désormais réduit. Au XIXème siècle, il servit de garnison militaire et de prison.

Le château d'Andurain de Maytie 
située au centre de la place de la croix Blanche à Mauléon, 
cette belle demeure, classée Monument Historique, est un exemple particulièrement intéressant de l'architecture du début du 17ème siècle dans le grand Sud-Ouest. 
Elle a été édifiée, dans les années 1600, par un mauléonais, Arnaud de Maytie, qui fut évèque d'Oloron et joua un rôle trés important dans la restauration du culte catholique aprés le guerre entre catholiques et protestants.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire