Nombre total de pages vues

Biarritz


« J’ai pour moi les vents, les astres et la mer » affirme la devise de Biarritz, cet ancien petit port de pêcheur, devenu au fil des siècles une grande station balnéaire de renommée internationale.

Le village perdu dans la lande était à l'origine constitué de deux centres de peuplement : l'un sur les hauteurs au quartier de l'église Saint-Martin, et l'autre au port vieux.

Au Moyen âge et jusqu’en 1650, Biarritz n’était qu’un port baleinier.
Les pêcheurs se servait des anciennes tour du château de Ferragus, sur le plateau de l’Atalaye comme tour de guet, sitôt les cétacés-identifiés, on allumait un feu dans la tour de la humade pour prévenir les marins.
Les navires étaient alors mis-a l’eau et les pêcheurs ramaient jusqu’au large pour harponner l’animal qui était ensuite remorquée jusqu’à la côte.
La prospérité de cette pêche ne devait pas durer : les cétacés finirent par 
quitter les côtes du golfe de Gascogne.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire