Nombre total de pages vues

La fontaine d'Ahusquy à Aussurucq



En Soule la fontaine d’“Ahusquy” sur la commune d'Aussurucq jaillit à 1110 mètres d’altitude. En 1843, on remarque que, compte tenu de la réputation de la source, l’amélioration du chemin provoque un afflux de curistes, qui se rendent à pied ou à dos de mulet ; pour les recevoir, un premier hôtel est construit en 1852 avec son fronton et un second en 1880, près des cabanes des porteurs. 
 Les analyses faites en 1910 et 1976 sur cette eau légère et froide (8°C) la qualifient de faiblement minéralisée. La cure de boisson se déroule du 1er juillet au 15 septembre. En 1878, P. Reclus nous apprend que “la durée réglementaire de la cure dure 21 jours ; ... en général on boit trois fois par jour, le matin à sept heures, puis de 10 à 11 heures et de quatre à six ; les timides se contentent de cinq à huit litres en tout, mais d’autres vont beaucoup plus loin ... jusqu’à quinze litres.
Le docteur F. Garrigou, écrit en 1896 que les eaux d’Ahusquy dans les Basses-Pyrénées ont la réputation d’avoir guéri la syphilis.
En 1972, le docteur Mendy recommande à ses lecteurs les propriétés diurétiques de cette eau pour “les affections rénales telles que lithiase et coliques néphrétiques, la goutte, l’obésité, la pléthore, l’arthritisme sous toutes ses formes” ; c’est de l’Evian ni plus ni moins affirme-t-il ! De célébrité séculaire puis renforcée par les cures du Maréchal Harispe, le site d'Ahusquy est desservi par une route carrossable depuis 1968.






1 commentaire:

  1. En plus de cette eau difficilement comparable tellement elle est fraîche et légère, monter à l'Auberge d'Ahusquy par beau temps vous fera découvrir de sublimes panoramas d'un pays lui-même sublime, le Pays Basque.

    RépondreSupprimer